Cécile Muschotti
UNE FEMME ENGAGÉE PAR NATURE

Notre candidate

Cécile Muschotti, née le 30 Octobre 1987 à Toulon, s’est engagée en politique et dans la vie associative locale dès l’âge de 16 ans. Avec une ambition : transformer en profondeur la relation entre les citoyens et la politique.

« J’ai cru moi aussi que l’approche partisane était la voie à suivre, mais je pense aujourd’hui que la France a besoin de se réformer en profondeur en rassemblant tous ceux qui, au-delà des clivages politiques traditionnels, veulent faire avancer notre pays. »

Première candidate d’une grande ville à recevoir l’investiture de la Commission Nationale de la République en Marche pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020, elle affirme sa volonté d’unir tous ceux qui veulent transformer Toulon pour la faire avancer et être en phase avec son siècle.
« Je suis très attachée à la relation de terrain, à cette proximité avec la population. Ce sont les nombreuses rencontres avec les toulonnaises et toulonnais qui ont motivé ma volonté de me présenter aux élections municipales. Notre ville se dépérit. Elle perd en attractivité et se fait distancée par les métropoles voisines… Il faut agir.
Mon exigence est de faire de Toulon un modèle national de transition écologique. Un cap fondamental à franchir pour notre métropole avec trois priorités : mieux vivre à Toulon, mieux gérer nos ressources et mieux développer notre territoire. »

Engagée sur tous les fronts humanistes et républicains, dont la « marche des shorts » après l'agression d'une femme dans un bus toulonnais, elle considère que les moyens judiciaires, policiers, citoyens, ne sont pas à la hauteur des enjeux : « les victimes ne doivent plus se déplacer dans les différentes institutions mais ce sont aux institutions d’aller vers les victimes".

C’est la marque de fabrique de Cécile Muschotti : faire bouger les lignes pour servir l’intérêt citoyen.

Ce qui l’amène à quitter le Parti socialiste en 2017, en manque de projet et de vision de société, et à rejoindre la dynamique initiée par La République en Marche à l’occasion des élections présidentielles et législatives de 2017.

Elle est élue députée en juin 2017 dans la deuxième circonscription du Var.

Durant près de trois années passées au service de la représentation nationale des toulonnaises et toulonnais, elle s’ancre quotidiennement sur le territoire local pour construire une cohérence nationale.

Membre de la commission des Affaires Culturelles et de l'Éducation ainsi que de la Délégation de l'Assemblée Nationale aux Droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, elle a participé à l'élaboration et à la mise en œuvre de plusieurs lois portant sur des avancées sociétales majeures pour les Français.

ORIGINE ET ÉTUDES

Cécile Muschotti est la fille de Paul Muschotti, professeur de mathématiques et d’Annie Gauthier professeur de lettres modernes. Elle est la benjamine d’une famille de trois enfants.

Elle passe son enfance et son adolescence autour de la rade de Toulon.

Elle passe par la classe préparatoire aux grandes écoles hypokhâgne au lycée Dumont d’Urville, obtient ensuite une Licence de lettres modernes puis un Master II en ingénierie de la formation à l’Université de Toulon.

Elle est d’abord recrutée comme Chargé de mission territoriale à la Direction de la Formation au Conseil Régional PACA et prend la direction du CFA public de La Seyne sur Mer en 2016.

VIE PRIVÉE ET FAMILIALE

Elle est Maman d’un petit garçon depuis novembre 2019, Cécile Muschotti reprend très rapidement ses activités politiques pour conduire sa campagne des Municipales. Elle vit dans le centre de Toulon avec le père de son enfant.

GARDONS LE CONTACT !   SUIVEZ TOUTE NOTRE ACTUALITÉ :